Blog

Fabricants

Nouveaux produits

Des huiles essentielles pour soulager les problèmes de peau

En diffusion, en inhalation ou par voie interne, les occasions d’utiliser les huiles essentielles sont multiples. Pour une action localisée, elles s’utilisent par voie topique et ont de nombreux bienfaits pour la peau. Eczéma, psoriasis, ou encore rosacée, les problèmes dermatologiques peuvent bien souvent être soulagés par l’aromathérapie. Zoom sur 5 problèmes de peau et leurs remèdes aromatiques.

Les huiles essentielles pour soulager l’eczéma

Qu’est-ce que l’eczéma ?

L’eczéma est la plus fréquente des maladies de la peau. Il se caractérise par une inflammation non contagieuse de la peau qui s’accompagne de rougeurs, de fines vésicules, de squames et de démangeaisons. Il touche les adultes et les enfants, voire les nourrissons.

Comment soulager l’eczéma avec les huiles essentielles ?

Plusieurs huiles essentielles sont indiquées pour soulager les symptômes de l’eczéma :

  • L’huile essentielle de menthe poivrée (mentha piperita) : frictionner la partie atteinte avec 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle diluée dans de l’eau tiède ou une huile végétale. Elle ne doit pas être appliquée près des voies respiratoires chez les enfants de moins de 4 ans.
  • L’huile essentielle de camomille allemande (matricaria recutita) : elle est proche de la camomille romaine (anthemis nobilis) mais elle est plus riche en aluzène, un puissant anti-inflammatoire1. Elle est efficace pour prévenir et détruire les infections fongiques, éliminer les bactéries, réduire l’inflammation et faciliter la cicatrisation. Elle permet de traiter non seulement l’eczéma mais également les coupures, l’herpès, les ampoules, les brûlures, les furoncles etc.
  • L’huile essentielle de géranium (pelargonium graveolens) : elle a des propriétés antiseptiques et accélère la guérison des plaies.

L’eczéma se manifestant généralement en cas de stress, trouver du temps pour se détendre et se relaxer est primordial pour améliorer l’efficacité des traitements.

L’aromathérapie contre le psoriasis

Qu’est-ce que le psoriasis ?

Le psoriasis est une maladie inflammatoire de la peau qui se caractérise par la desquamation d’épaisses plaques de peau. Ces plaques apparaissent le plus souvent sur les coudes, les genoux et le cuir chevelu, et laissent des zones de peau rouge. Cette maladie touche environ 2 à 4 % de la population occidentale. Outre les causes héréditaire et psychologique, le psoriasis est dû à un rythme trop rapide de multiplication des cellules de l’épiderme, à raison d’un renouvellement tous les 3 à 6 jours, plutôt que tous les 28 ou 30 jours, entraînant une accumulation des couches de peau.

Comment les huiles essentielles peuvent-elles soulager le psoriasis ?

  • Une étude réalisée en 20121 a étudié les bienfaits de l’huile essentielle d’arbre à thé (melaleuca alternifolia) sur le psoriasis. Les propriétés anti-inflammatoires du terpinen-4, son composé principal, permettraient de réduire les symptômes du psoriasis.
  • L’huile essentielle de lavande (lavandula officinalis) permettrait également de soulager le psoriasis grâce à ses propriétés antiseptiques2.
  • D’autres huiles essentielles sont indiquées dans le traitement du psoriasis, comme l’huile essentielle de cajeput (melaleuca leucadendron) avec ses propriétés antiseptiques, associée à l’huile essentielle de lavande (lavandula officinalis) et de geranium (pelargonium graveolens) diluées à part égales dans une huile végétale, en utilisation externe3.

Toutefois, il faut savoir qu’il s’agit d’une maladie chronique qui présente au mieux des périodes de rémission. La gestion du stress, l’utilisation de produits nettoyants non irritants, une exposition régulière au soleil sont entre autres des habitudes à prendre pour minimiser le risque de nouvelles poussées.

Soulager les coups de soleil par l’aromathérapie

A quoi sont dus les coups de soleil ?

Le soleil émet deux sortes de rayons ultraviolets : les UVA et les UVB. Les rayons UVB sont majoritairement arrêtés dans l’épiderme tandis que les UVA pénètrent directement dans les couches plus profondes de la peau et entraînent des modifications dermiques. Les coups de soleils sont principalement causés par les rayons UVB, qui engendrent des réactions épidermiques1. La tolérance aux rayons du soleil dépend également de la couleur de peau : la peau est composée de pigments, les grains de mélanine, qui protègent la peau des rayons UV. Or, les personnes à peau et cheveux foncés ont une plus grande concentration de mélanine que les personnes à peau et cheveux clairs, ce qui les rend moins sujettes aux coups de soleil.

Comment l’aromathérapie peut-elle apaiser les coups de soleil ?

Les coups de soleil peuvent être soulagés par l’huile essentielle de lavande aspic (lavandula latifolia). C’est l’huile essentielle anti-brûlure par excellence, elle accélère la cicatrisation tout en soulageant les douleurs. Elle est donc parfaite pour traiter les coups de soleil, mais aussi les piqûres d’insectes2, ce qui en fait une huile essentielle incontournable en été. On l’applique localement diluée dans une huile végétale.

Diminuer la rosacée avec les huiles essentielles

Qu’est-ce que la rosacée ?

La rosacée (ou couperose) est une affection chronique de la peau qui se manifeste par des rougeurs sur les joues, le nez, puis le front et le menton. Ces rougeurs deviennent permanentes à mesure que la maladie évolue, et peuvent s’accompagner de petits boutons rouges appelés papules ou de pustules. Elle se manifeste généralement vers l’âge de 30 ans et touche majoritairement les femmes ayant la peau et les yeux clairs ainsi qu’une tendance à rougir facilement. Les symptômes sont aggravés en cas d’exposition au soleil ou à des changements brusques de température, en cas de consommation de boissons chaudes, alcoolisées ou épicées, de fluctuations hormonales ou encore d’émotions fortes.

Comment peut-on soulager la rosacée avec l’aromathérapie ?

Peu d’études se sont penchées sur le traitement de la rosacée par les huiles essentielles, mais le mélange de plusieurs huiles végétales et essentielles circulatoires, réparatrices et anti-inflammatoires semble avoir fait ses preuves1. C’est notamment le cas d’un mélange composé :

  • d’huile végétale de chanvre, anti-inflammatoire grâce à sa teneur en oméga-3 et réparatrice ;
  • d’huile végétale de carthame, qui a des vertus circulatoires ;
  • d’huile essentielle d’hélichryse italienne (helichrysum italicum), qui est anti-inflammatoire et circulatoire ;
  • d’huile essentielle de tea-tree (melaleuca alternifolia), un puissant anti-inflammatoire.

Cette liste n’est pas exhaustive, d’autres huiles végétales et essentielles peuvent convenir tant qu’elles ont des propriétés circulatoires, réparatrices et anti-inflammatoires, comme l’huile essentielle de lavande (lavandula angustifolia) ou de camomille romaine (anthemis nobilis). Il s’agit de diluer les huiles essentielles dans les huiles végétales choisies à hauteur de 5 % pour un traitement curatif et 2-3 % pour un traitement préventif.

L’aromathérapie au secours de la dermite séborrhéique

Qu’est-ce que la dermite séborrhéique ?

La dermite séborrhéique se caractérise par la formation de plaques rouges accompagnées de squames qui s’apparentent à des pellicules à la surface de la peau. Elle est dite « séborrhéique » car elle affecte principalement les parties grasses de la peau comme les cheveux, le tronc et le visage. Elle serait due à la prolifération d’une levure ; les traitements reposent donc sur l’utilisation d’antimycosiques.

Quelles huiles essentielles utiliser contre la dermite séborrhéique ?

  • L’huile essentielle d’arbre à thé (melaleuca alternifolia) aurait des vertus apaisantes sur la dermite séborrhéique grâce à ses propriétés antifongiques et au terpinen-4, son composé principal, un puissant antimicrobien et anti-inflammatoire1,2.
  • L’huile essentielle de lavande vraie (lavandula angustifolia), très polyvalente et très bien tolérée convient également pour tous les problèmes de peaux, dont la dermite séborrhéique. Elle peut s’utiliser en synergie avec l’huile essentielle d’arbre à thé.

Ces huiles essentielles sont à appliquer localement, pures ou diluées dans une huile végétale. Attention toutefois car l’huile essentielle d’arbre à thé peut être irritante et est généralement moins bien tolérée pure que l’huile essentielle de lavande vraie.

Tout comme le psoriasis, la dermite séborrhéique est aggravée par le stress, d’où l’importance de se consacrer du temps pour se détendre et se relaxer.



Nos labels biologiques