Comment ne pas avoir mal au dos ?

Nos astuces pour ne pas avoir mal au dos

Que faire contre le mal de dos lombaire ?

Nous connaissons tous quelqu'un qui a mal au dos puisque 80% de la population a ou aura mal au dos au cours de sa vie. Des épisodes de notre vie peuvent en effet provoquer ou accentuer ce mal. En 2020, lorsque toutes la société a dû s'adapter au covid, le domicile des personnes est devenu également le lieu de travail. La cuisine ou le salon se sont malheureusement transformés en bureau, faute d'espaces suffisamment grands. Il n'a pas toujours été possible pour tout le monde d'investir dans des équipements adaptés et confortables. Il a parfois fallu s'installer directement sur le comptoir de la cuisine, assis sur un tabouret, ou affalé dans son canapé. Ces mauvaises postures, couplées aux changements de rythmes et un niveau de stress plus élevé, ont eu pour conséquences directes d'être la source de maux de dos. Cependant, si le mal de dos est un symptôme, et non une cause, que faut-il faire pour éviter cette douleur lancinante ?  

L'Obsession pour la douleur 

Il est aisé pour certains de se convaincre qu'ils sont touchés par une douleur, surtout lorsque des statistiques présentent des taux importants. La douleur est une informations qui est traitée par le cerveau. Suivant l'interprétation de ce dernier, il peut accroitre la perception de la douleur (positivement comme négativement). C'est ce qu'on nomme l'effet nocebo. Il est indispensable d'éviter de dire aux personnes qu'elles ont un risque important de se blesser si elles pratiquent tel sport, lorsque ce n'est pas avéré, car cela augmente le risque de blessures et le niveau d'intensité d'une douleur, aussi bénigne qu'elle puisse être. Or, notre dos peut bouger dans tous les sens et supporter des charges, du moment que nous sommes progressifs. 

Rester assis sans rien faire 

Les raisons principales de l'arrêt d'une activité physique sont la peur de mal faire ou de se faire mal. On appelle cela la kinésiophobie, à savoir la peur du mouvement. Or, il est crucial d'arrêt l'hémorragie .On ne le répètera jamais assez, la sédentarité est un fléau pour les maux de dos et plus généralement, pour la santé dans son ensemble. Ne pas bouger n'évite pas les maux de dos. En revanche, cela augmente le risque de dépression, de maladies cardiovasculaires, de maux de dos en raison des mauvaises postures, le risque d'obésité ... De plus, les personnes sportives, qui n'ont pas d'appréhension, ont moins mal au dos ou moins longtemps et de façon moins intense. En pratiquant, elles vont épaissir les disques intervertébraux contrairement aux personnes assises toute la journée. Le dos va alors se renforcer grâce aux mouvements, aux chocs qui lui seront soumis afin de lui permettre de mieux s'adapter aux entrainements et performances souhaitées. Néanmoins, il est indispensable de s'inscrire dans la progressivité pour avoir un bon dos ! Bien entendu, demander trop vite, trop fort et trop régulièrement à son corps auront pour conséquence un risque accru de blessures ou de douleurs, mais pas le sport en lui-même. 

Ne pas bien s'équiper 

Il est important de veiller à maintenir une bonne posture et investir dans les équipements essentiels et efficaces. Le mal de dos est complexe et singulier. Il diffère d'un individu à l'autre, en fonction de notre génétique, culture, habitudes sportives, antécédents médicaux .... Ces différences font que nous n'avons pas tous le même dos, courbures, manière de bouger ... et doivent nous encourager à individualiser autant que possible. Il faut essayer plusieurs outils, techniques pour trouver ce qui nous correspond au mieux : avoir un bureau debout, des supports ergonomiques comme des coussins lombaires, passer ses appels en marchant, opter pour un ballon d'assise afin de créer du mouvement, varier les postures .... 

En résumer, gardez en tête que le rapport bénéfices/risques est en faveur de l'activité physique. Si certaines personnes peuvent effectivement se blesser lors d'une pratique, ces situations restent minoritaires et la blessure fait partie de la vie du sportif. En revanche, ne pas faire de sport déconditionne votre corps et encourage le développement de pathologies physiques avec des conséquences plus ou moins importantes. C'est la raison pour laquelle il faut s'attacher à bouger, dans la progressivité ainsi que s'adapter en permanence à ses capacités et aux signaux transmis par notre corps. Il ne convient pas faire un exercice qui provoque une douleur. Changez-le, par un mouvement plus simple qui l'évitera. Le dos est une articulation comme une autre, qui demande à être en mouvements. Il n'y a pas forcément d'explications compliquées. Il faut mettre en place des solutions simples : médication, cohérences cardiaques, pratique de sport régulièrement, être à l'écoute de son corps, s'intéresser aux mécanismes de la douleur ... 

Si vous vous posez d'autres questions, nous vous invitons à nous à lire nos différents articles pour disposer des conseils essentiels : 

Prenez soin de vous, 

L'équipe Bio center. 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Peut Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre